sculpting day - 1

Sculpting Belgium

08.09.17 > 23.12.17
Vernissage jeudi 7 septembre de 17h à 21h

La Patinoire Royale a choisi de rassembler autour du titre « Sculpting Belgium » pas moins d’une trentaine d’artistes belges, majoritairement sculpteurs, des années 45 et suivantes. Ces artistes ont tous, à leur façon, sculpté le visage de la Belgique artistique de l’après-guerre.

Informations pratiques :
la patinoire Royale
rue Veydt, 15
1060 Bruxelles
Belgique
www.lapatinoireroyale.com

lets-fly-1038x400

Inspiring Culture

« Inspiring Culture » est une nouvelle galerie d’art qui s’ouvre à Bruxelles ce jeudi 8 septembre 2016 à partir de 17h30.

L’exposition inaugurale « Let’s Fly! » aura pour thème l’envol.

Elle est le fruit d’une longue complicité entre Pick Keobandith, sa directrice et fondatrice, et Félix Roulin, qui y exposera quelques-unes de ses œuvres emblématiques.

Adresse du jour : Avenue Legrand 41 à 1050 Bruxelles.

Monument CGER

MAISON DE LA CULTURE DE LA PROVINCE DE NAMUR

La Maison de la Culture de Namur, construite en 1964 par les architectes Collin, Lambeau, Ledoux et Bourgeois est en passe de subir une lourde transformation (architecte Philippe Samyn).
La sculpture installée en 1965 sur son parvis, appelée « Monument CGER », va être déplacée en conséquence vers le quai, quelques mètres plus bas.
L’occasion d’ultimes prises de vue dans son écrin actuel, par le photographe Georges De Kinder (www.georgesdekinder.com) pour la Fondation Félix Roulin.

felix_roulin

Les Âges de l’Humanité

Les travaux d’aménagement du jardin thérapeutique de l’Hôpital Marie Curie à Charleroi ont démarré et devraient se terminer en septembre 2016.

Félix Roulin est à pied d’œuvre pour y ériger la sculpture qu’il prépare depuis plusieurs années.

Il nous en parle :

« Les « Âges de l’Humanité » évoque la chronologie des débuts de l’humanité : l’âge de la pierre taillée, ensuite polie, l’âge de bronze et l’âge du fer, …

L’invention de l’écriture va nommer ces époques en les associant aux civilisations, royaumes et empires, et en utilisant les chiffres.

Cette sculpture en est le prolongement naturel : la pyramide, d’abord construite avec des matériaux de la préhistoire, s’élève avec des matériaux modernes parce que les techniques et matières n’ont eu de cesse de se réinventer au fil du temps, c’est l’acier inoxydable et le titane.

Et au sommet, un rayon lumineux illustre l’évolution récente de notre civilisation, qui tend vers le virtuel, le conceptuel, l’immatériel …

Rayon lumineux qui, en évoquant le laser, rend hommage à Marie Curie qui a donné son nom au nouveau centre hospitalier universitaire ».